Temoignages

TEMOIGNAGE : Comment la méthode Montessori a changé ma façon de travailler avec les personnes âgées

0 commentaire 17 juillet 2013

D’abord utilisée chez l’enfant la méthode Montessori a été adaptée aux personnes âgées présentant des troubles notamment liés à la maladie d’Alzheimer.

C’est le neuropsychologue américain, Professeur CAMP, qui a repris l’approche de Maria MONTESSORI dans les EHPAD.

Anne-Sophie, infirmière, nous raconte comment elle applique la méthode Montessori au quotidien.

« Lors de ma formation à la méthode Montessori la première chose que j’ai appris est que pour que le résident soit bien il fallait que l’établissement dans lequel il réside ressemble au lieu où il avait toujours vécu.

Autrement dit si la personne a toujours vécue en maison individuelle l’établissement doit ressembler à une maison. Car c’est un lieu de vie où la personne doit avoir envie de rester. Et cette « maison » doit contenir tous les objets du quotidien. Tout en s’assurant bien sur que rien ne mette en danger la vie du résident.

Mettre à disposition tout ces objets du quotidien évite que les résidents ne s’emparent des couches, des alèses, des vêtements d’autres résidents, … à défaut d’avoir à disposition d’autres objets.

 » Concrètement l’environnement montessorien est un environnement qui a du sens pour le résident. « 

méthode Montessori

La première question que l’on doit se poser afin de mettre en pratique la méthode Montessori est :
« Qu’est-ce que la personne aimait et avait l’habitude de faire ? »

Le mot habitude signifie ici automatisme.

Si toute notre vie nous avons plié du linge, joué aux cartes ou ciré nos chaussures avant de sortir ce geste a été encodé dans notre mémoire procédurale, il n’est donc pas oublié.

Une fois que l’on a trouvé une activité à la personne, il n’est pas nécessaire de les multiplier. L’activité en question va être ritualisée et répétée dans le temps.

Parmi les autres activités de la vie quotidienne, le rôle social d’un résident pourra être de mettre la table.

Elle ajoute, « Il faut penser en termes d’activité et non d’animation. L’activité c’est être actif, sortir de la passivité. Et les principes de la méthode Montessori peuvent être mis en place à tout moment de la journée, du lever au coucher de la personne. »

D’un avis général depuis que cette méthode a été mise en place sur l’établissement les améliorations se sont tout de suite fait ressentir. L’ensemble des équipes se sentent revalorisées et les soignants se sentent utiles.

Partagez votre avis

Laissez un commentaire

Qui sont les Papy Boomers ?

Le site les papy-boomers est né de la volonté d’une jeune directrice de maison de retraite Alexandra Rossignol de lever les tabous sur les établissements accueillants les personnes âgées.

Son but est de partager des expériences vécues dans nos établissements au jour le jour.

Rejoignez-nous sur Facebook !

Suivez-nous sur Twitter !

© 2017 Nos Papy Boomers. Motorisé par WordPress. et rédigé par Alexandra Rossignol