Préparer sa retraite

Qu’est-ce que l’assurance-dépendance ?

0 commentaire 23 août 2013

Le nombre de personne âgées étant en constante augmentation, la situation économique n’étant pas au beau fixe l’état a de plus en plus de mal à trouver les ressources pour financer la dépendance.
C’est pour cette raison que le vote d’une loi rendant l’assurance dépendance obligatoire pour les plus de 60 ans est envisageable.

Mais qu’est-ce que l’assurance dépendance ?

Assurance dépendance, contrat prévoyance, garantie dépendance… tous ces contrats ont le même objectif : Permettre de faire face aux conséquences financières en cas de dépendance.

Les premiers contrats sont apparus il y a une vingtaine d’années et aujourd’hui, environ 3 millions de personnes ont souscrit ce type de contrat.
Seulement ces contrats sont encore aujourd’hui peu lisibles, soumis à de nombreuses conditions, et ils sont mal connus des consommateurs.

A quoi sert l’assurance-dépendance ?

Elle offre une protection financière aux personnes qui perdent leur autonomie. Lorsque l’état de dépendance est avéré, les assurés reçoivent une rente mensuelle leur permettant de faire face aux dépenses supplémentaires, qu’il s’agisse d’aide à domicile ou de frais d’hébergement dans un établissement adapté. La plupart des contrats prévoient aussi le versement d’un capital de 2 000 à 3 000 euros pour adapter le logement au handicap.

A quel âge faut-il souscrire ?

A partir de 40 ans et avant 70 ou 75 ans, car la plupart des contrats ferment ensuite leurs portes. Dans les faits, mieux vaut s’en occuper entre 55 et 60 ans, avant que l’état de santé ne se dégrade.

Pour s’assurer, il faut en effet répondre à un questionnaire de santé et, si des risques y sont révélés, l’assureur peut refuser. S’y prendre jeune permet de payer des cotisations moins élevées. Pour autant, la protection coûtera, au final, à peu près la même chose si vous souscrivez plus tardivement: vous paierez des cotisations plus élevées, mais sur une période plus courte.

L’idéal est de souscrire au moment de son départ en retraite, lorsque l’on a une meilleure connaissance de ses ressources et il est plus facile de calculer les montants nécessaires pour se protéger.

Comment évaluer ses besoins ?

Il faut comparer ses revenus avec les charges maximales à supporter en cas de dépendance lourde. En se fondant sur un hébergement spécialisé qui coûte 2 000 euros par mois, par exemple, une personne percevant 1 200 euros de retraite sera face à un « déficit » mensuel de 800 euros. Si elle escompte recevoir 400 euros d’allocation personnalisée d’autonomie (APA), elle doit se couvrir pour 400 euros. Ce montant dépend aussi de l’importance du patrimoine qui pourra être mis à contribution pour le financement. Et de la volonté, ou non, de le consacrer à ces dépenses.

Source: Le monde

Partagez votre avis

Laissez un commentaire

Qui sont les Papy Boomers ?

Le site les papy-boomers est né de la volonté d’une jeune directrice de maison de retraite Alexandra Rossignol de lever les tabous sur les établissements accueillants les personnes âgées.

Son but est de partager des expériences vécues dans nos établissements au jour le jour.

Rejoignez-nous sur Facebook !

Suivez-nous sur Twitter !

© 2017 Nos Papy Boomers. Motorisé par WordPress. et rédigé par Alexandra Rossignol