Alternatives, MAINTIEN A DOMICILE

Vieillir chez soi dans de bonnes conditions

0 commentaire 27 avril 2013

Vieillir à domicile

Si certains français optent pour le foyer-logement ou la maison de retraite lorsqu’ils sont en perte d’autonomie, la majorité d’entre eux souhaitent vieillir chez eux.

Afin de garantir une bonne qualité de vie à domicile pour les personnes âgées, une multitude de services à domicile se sont développés afin de garantir une relative autonomie aux personnes.

Selon toute vraisemblance, en 2050 vieillir s’effectuera encore principalement chez soi. Le maintien à domicile demeure en effet l’objectif prioritaire des pouvoirs publics, et des Français eux-mêmes.

Alors comment vieillir chez soi dans de bonnes conditions?

Adapter son logement

Prolonger l’autonomie quand la vue ou l’ouïe baissent, quand se mouvoir devient éprouvant, quand les rhumatismes entravent la facilité à se laver, cuisiner ou sortir, c’est d’abord éviter que le domicile se transforme en source de risques ou de souffrance.

Lorsqu’un évier devient trop bas, une baignoire trop haute ou des volets trop lourds des solutions concrètes existent pour surélever un lavabo ou un évier, remplacer une baignoire par une douche, poser des volets roulants ou électriques, remplacer des marches par un plan incliné ou élargir des encadrements de portes pour le passage d’un fauteuil…

Adapter votre logement vous évitera ainsi tout risque de chute et garantira votre autonomie sur du plus long terme.

Des aides existent pour financer des travaux afin que le domicile soit adapté à vos besoins, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de la mairie ou du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de votre ville.

Se faire aider

Rester autonome, c’est aussi pouvoir compter sur d’autres humains, pour pallier ses difficultés à faire le ménage ou son repassage, préparer ses repas…

Et parce qu’il est compliqué d’évaluer soi-même la réalité de son besoin, des Centres locaux d’information et de coordination (Clic) conseillent les personnes âgées et les familles sur les dispositifs susceptibles de les concerner : télé assistance, aides ménagères, …
Les Clic regroupent des assistants sociaux, psychologues, ergothérapeutes, infirmières… ils permettent par des entretiens, des visites à domicile, d’analyser une situation pour engager l’accompagnement adéquat. Le Clic peut aussi conseiller un aidant, ou une famille, pour une prise en charge la plus adéquate possible. Par exemple, expérimenter un accueil de jour pour le malade avant de songer à son entrée en établissement…

Si vous n’avez pas de Clic près de chez vous, vous pouvez vous rapprocher d’un CCAS, voir de la mairie.

Partagez votre avis

Laissez un commentaire

Qui sont les Papy Boomers ?

Le site les papy-boomers est né de la volonté d’une jeune directrice de maison de retraite Alexandra Rossignol de lever les tabous sur les établissements accueillants les personnes âgées.

Son but est de partager des expériences vécues dans nos établissements au jour le jour.

Rejoignez-nous sur Facebook !

Suivez-nous sur Twitter !

© 2017 Nos Papy Boomers. Motorisé par WordPress. et rédigé par Alexandra Rossignol