MAINTIEN A DOMICILE

Quelles sont les aides pour aménager sa maison ?

0 commentaire 13 septembre 2013

Vivre à son domicile le plus longtemps possible est le choix de la majorité des personnes âgées. Seulement une baignoire trop haute, des portes trop étroites ou des marches à monter deviennent vite des obstacles insurmontables qui obligent les personnes à déménager.

Pourtant des solutions existent et dans certains cas elles peuvent éviter un déménagement.

Quels financements sont possibles ?

Si vous voulez effectuer des travaux d’adaptation dans votre logement, votre Caisse de Retraite peut vous aider à financer une partie de ces travaux. Le montant de l’aide dépend de vos ressources et votre caisse de retraite complémentaire la plus importante peut également participer ainsi que le Centre d’Action Sociale si vous percevez de très faibles ressources, …

La Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) peut proposer le plan d’actions personnalisé (PAP), une aide qui vise à améliorer le bien-être de la personne âgée à son domicile. L’aménagement du logement faisant partie de ces prestations subventionnées. Les conditions pour bénéficier de cette aide sont  d’être titulaire d’une retraite du régime général à titre principal et avoir plus de 55 ans.

A savoir que le plafond maximal pris en charge dans le cadre du PAP s’élève à 3000 euros par an.

La personne de la CNAV en charge d’évaluer les besoins se rend au domicile de la personne dépendante afin d’évaluer ses besoins. Elle établit ensuite un plan d’aide qu’elle soumet à la caisse régionale. Cette dernière fixe alors le montant de l’aide en fonction des ressources de la personne dépendante.

L’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) peut subventionner certains aménagements de la maison : « tous les travaux visant à améliorer l’autonomie de la personne ».

Les conditions pour obtenir cette aide sont nombreuses. Vous devez avoir des ressources inférieures à certains plafonds (plusieurs plafonds sont établis, différents niveaux d’aide en découlent). Ces plafonds sont mis à jour chaque début d’année et son consultables sur www.anah.fr.

A savoir : Les propriétaires ayant peu de revenus peuvent obtenir une aide dénommée « Habiter mieux » ; celle-ci visant à financer les travaux de rénovation thermique.

Le plafond maximal du coût des travaux est de 20 000 HT. La subvention oscille entre 35% et 50 % du montant total des travaux en fonction des ressources de la personne.

L’ANAH peut vous renseigner par téléphone au 0.820.15.15.15, elle vous fournira tous les renseignements nécessaires.

Vous pouvez aussi vous faire aider auprès de l’association PACT ARIM qui a de l’expérience dans le domaine et qui a déjà passé des conventions avec certaines caisses de retraites.

En règle générale, les aides peuvent-être accordées au propriétaire occupant (sous conditions de ressources) ; au propriétaire bailleur, au syndicat de copropriétaires : lorsqu’il réalise des travaux sur les parties communes et les équipements communs ; aux parents ou personnes qui assurent la charge effective des travaux dans un logement occupé par ses ascendants ou descendants ou de son conjoint.

Pour plus d’infos de détails vous pouvez aussi lire l’article: Aides pour aménager sa maison : Quels sont les travaux éligibles ?

Partagez votre avis

Laissez un commentaire

Qui sont les Papy Boomers ?

Le site les papy-boomers est né de la volonté d’une jeune directrice de maison de retraite Alexandra Rossignol de lever les tabous sur les établissements accueillants les personnes âgées.

Son but est de partager des expériences vécues dans nos établissements au jour le jour.

Rejoignez-nous sur Facebook !

Suivez-nous sur Twitter !

© 2017 Nos Papy Boomers. Motorisé par WordPress. et rédigé par Alexandra Rossignol