MAINTIEN A DOMICILE

Dans quels cas renoncer à aménager sa maison ?

1 commentaire 17 septembre 2013

L’espérance de vie augmente, le nombre de personnes âgées vivants à leur domicile est en constante augmentation, et le souhait d’une majorité de personnes âgées est de rester le plus longtemps possible dans leur habitation.

Mais pour qu’un maintien à domicile soit possible et réussit il faut trouver des solutions d’aménagement pratiques. Les fabricants proposent désormais des solutions astucieuses dans de nombreux domaines pour faciliter ce maintien à domicile.

Seulement, avant d’envisager l’aménagement d’un logement pour vous-même ou un parent, il faut savoir si les travaux entrepris valent la peine d’être réalisés. Voici quelques cas de figure où il vaut mieux y renoncer :

• L’habitation est isolée (l’habitation est dans un village en voie de désertification ou les plus proches voisins sont à plus d’un kilomètre) ou bien elle se trouve dans un quartier démuni de services (transports inexistants, absence de commerces de proximité, impossibilité d’accès rapide à des soins médicaux ou hospitaliers, aucune animation locale)

• L’appartement est en étage élevé sans ascenseur ou bien l’ascenseur s’arrête à mi-palier ou encore il est tellement étroit qu’il ne peut permettre à une personne en fauteuil de monter

• La rue qui mène au domicile est trop pentue et donc difficilement praticable les jours de pluie, de neige. Il faut savoir qu’après 65 ans, la chute est le premier risque d’accident de la personne âgée: l’accès au domicile est donc un critère à étudier avant toute décision d’aménagement

Il faut examiner ces critères extérieurs au logement dans une optique de moyen ou de long terme, suivant l’âge de la personne. Si vous devez réaliser des travaux d’aménagement importants, autant anticiper des périodes de handicaps ponctuels tels que, par exemple, un fémur cassé et n’envisager ces travaux que si l’environnement est favorable.

En effet, les travaux peuvent coûter cher et les aides éventuelles que vous pourrez recevoir sont longues à obtenir, alors les travaux ne doivent être réalisés que s’ils peuvent être utiles sur du long terme. D’autant plus que les travaux réalisés ne conviendront peut-être pas au prochain locataire ou propriétaire…

Source: De Particulier à Particulier

Votre commentaire

1 commentaire

  1. Jean-Yves dit :

    Effectivement les aides peuvent être longues à venir et les dossiers de financement sont plutôt complexes pour les néophytes. Heureusement à partir de 2014 l’ANAH collaborera plus efficacement avec les différents interlocuteurs locaux. Du moins, c’est ce qu’avance notre ministre.


Partagez votre avis

Laissez un commentaire

Qui sont les Papy Boomers ?

Le site les papy-boomers est né de la volonté d’une jeune directrice de maison de retraite Alexandra Rossignol de lever les tabous sur les établissements accueillants les personnes âgées.

Son but est de partager des expériences vécues dans nos établissements au jour le jour.

Rejoignez-nous sur Facebook !

Suivez-nous sur Twitter !

© 2017 Nos Papy Boomers. Motorisé par WordPress. et rédigé par Alexandra Rossignol