Alternatives, MAINTIEN A DOMICILE

Comment s’organise l’Hospitalisation à domicile ?

0 commentaire 06 février 2013

L’hospitalisation à domicile (HAD) est une structure de soins alternative à l’hospitalisation.

Elle permet d’assurer au domicile du patient des soins médicaux et paramédicaux importants, pour une période limitée mais renouvelable en fonction de l’évolution de son état de santé.

1/La demande initiale

La demande d’admission peut émaner d’un médecin hospitalier ou libéral, d’un EHPAD, d’un infirmier ou d’un proche du malade.

Si la demande est jugée recevable, l’infirmière coordinatrice de l’HAD la transmet au médecin coordonnateur qui se met en relation avec le médecin traitant du patient afin de s’assurer de l’accord de ce dernier.

Suite à la validation de la demande par le médecin coordonnateur, le responsable de l’établissement d’HAD prononce l’admission du patient en HAD.

2/Les différentes évaluations qui précèdent la mise en place de l’HAD :

Une évaluation médicale : Elle permet d’établir le projet thérapeutique dont relève le malade (elle est établie en collaboration avec le médecin traitant).

Une évaluation paramédicale : Réalisée par l’équipe paramédicale de coordination attachée à l’établissement d’HAD. Les intervenants soignants habituels du malade sont contactés et un projet de soins personnalisé est élaboré conjointement avec eux.

Une évaluation sociale : Elle est réalisée par l’assistante sociale de l’établissement d’HAD afin que soit apprécié le besoin de soutiens matériels ou humains pour garantir une bonne qualité de vie.

3/La réunion de coordination en présence du patient et des proches

Elle permet de présenter au patient et à son entourage l’équipe de l’HAD (c’est-à-dire tous les professionnels qui interviendront), d’en expliquer le fonctionnement, de remettre au patient le livret d’accueil, d’affiner le projet thérapeutique et de préciser les traitements.

Elle permet aussi aux intervenants de se coordonner quand aux soins qu’ils auront à prodiguer.

4/Le suivi de la prise en charge au cours du séjour

• Les différents intervenants de l’HAD (salariés et libéraux) assurent les soins chaque jour voire plusieurs fois par jour.

• Des visites au domicile du malade et des réunions de coordination hebdomadaires sont organisées afin de faire une synthèse de la prise en charge et d’effectuer une éventuelle réévaluation de la charge en soins. Cette réunion se tient en présence du responsable d’établissement, du médecin coordonnateur, des infirmières coordinatrices, des aide soignantes et dans certains cas de l’infirmière libérale.

• Une prise en charge psychologique peut être proposée au malade et à son entourage.

• Une infirmière coordinatrice, salariée de l’établissement d’HAD est systématiquement d’astreinte téléphonique nuit, week-ends et jours fériés pour l’ensemble du territoire couvert par l’HAD.

5/La fin de la prise en charge

Quel que soit le mode de sortie de l’HAD (décès ou hospitalisation classique), le médecin coordonnateur rédige systématiquement un compte rendu d’hospitalisation qui est ensuite transmis au médecin prescripteur et au médecin traitant.

Source : HAD France

Partagez votre avis

Laissez un commentaire

Qui sont les Papy Boomers ?

Le site les papy-boomers est né de la volonté d’une jeune directrice de maison de retraite Alexandra Rossignol de lever les tabous sur les établissements accueillants les personnes âgées.

Son but est de partager des expériences vécues dans nos établissements au jour le jour.

Rejoignez-nous sur Facebook !

Suivez-nous sur Twitter !

© 2017 Nos Papy Boomers. Motorisé par WordPress. et rédigé par Alexandra Rossignol