Alternatives

Accueil familial des personnes âgées : Les pièges à éviter

0 commentaire 13 décembre 2012

L’accueil familial permet l’hébergement de personnes âgées ne disposant pas de l’autonomie suffisante pour vivre à leur domicile.

L’accueillant familial est une personne ou un couple ayant reçu un agrément l’autorisant à accueillir de façon permanente et moyennant rémunération des personnes âgées. Il ne doit pas y avoir de lien de parenté entre la personne accueillie et l’accueillant familial.

Outre l’hébergement, l’accueillant familial prend en charge les repas, le ménage, les courses et les activités de la personne accueillie.

L’accueil familial présente de nombreux avantages. D’une part, la taille de la structure qui permet de maintenir le rythme de la vie quotidienne avec ses occupations rituelles : préparation des repas, entretien de la maison… D’autre part, l’accueillant familial qui reçoit au maximum 3 personnes est en mesure d’offrir une prise en charge personnalisée.

Alors à quoi faut-il être attentif lorsque l’on place un proche dans un accueil familial ?

Tout d’abord les accueillants familiaux doivent nécessairement avoir un agrément qui est délivré par le Conseil Général pour une période de 5 ans, renouvelable.
Actuellement des familles accueillent des personnes âgées, dont certaines sont dépendantes, sans agrément, donc sans contrôle. Vous devez donc demander à voir l’agrément lorsque vous choisissez une famille. Et vous devez veiller à ce qu’il y ait au maximum 3 personnes accueillis.
Il suffit de s’adresser aux services du Conseil Général pour connaître les familles agréées et les places disponibles.

Ensuite, l’accueillant familial doit être formés et connaître les pathologies liées au vieillissement afin de pourvoir accompagner les pensionnaires dans les actes de la vie quotidienne : alimentation, élimination, toilette, marche, …
Pour remplir cette obligation il doit bénéficier d’une formation continu afin d’améliorer en continu ses pratiques. C’est sur ce point qu’il faudra être le plus vigilant.

Enfin, vous devez veiller à ce que le lieu soit adapté à une personne à mobilité réduite : salle de bain et WC adaptés, lit médicalisé de préférence, absence de marches,…

Bien heureusement l’accueil familial tient à se professionnaliser et les dérives qui étaient monnaie courante il y’a quelque années tendent à disparaître. Si vous prenez le temps de choisir le lieu de vie le plus adapté à votre proche et que vous avez un bon contact avec les accueillants, l’accueil familial reste une alternative possible à la prise en charge institutionnelle.

Source : Service-Public.fr

Partagez votre avis

Laissez un commentaire

Qui sont les Papy Boomers ?

Le site les papy-boomers est né de la volonté d’une jeune directrice de maison de retraite Alexandra Rossignol de lever les tabous sur les établissements accueillants les personnes âgées.

Son but est de partager des expériences vécues dans nos établissements au jour le jour.

Rejoignez-nous sur Facebook !

Suivez-nous sur Twitter !

© 2017 Nos Papy Boomers. Motorisé par WordPress. et rédigé par Alexandra Rossignol