ACTUALITES

Une dame de 90 ans retrouvée morte dans le jardin d’un hôpital : A qui la faute ?

0 commentaire 22 janvier 2013

Une dame de 90 ans a été retrouvée morte vendredi midi dans le jardin de l’hôpital Sainte-Périne à Paris.

Atteinte de la maladie d’Alzheimer elle était sortie de l’établissement en chemise de nuit, pieds nus et elle s’est perdue. Sa disparition a été constatée à 22h00 lors d’une ronde.

Elle a passé la nuit dehors et n’a été retrouvée que le lendemain dans le parc, dans un espace peu visible, qui comporte un léger dénivelé.

Comment en est-on arrivé là ?

Les avis divergent selon que l’on se place du côté de la famille, des soignants, ou des responsables d’établissements.

Manque de sécurité

C’est ce que pense le gendre de la victime, François Vicard, et il a décidé de porter plainte pour manquements dans la sécurité de l’hôpital.

« C’est aberrant qu’il y ait un manque de consignes de sécurité », insiste t-il sur Europe 1.

Car pour lui les recherches n’ont pas démarré assez rapidement et n’ont pas été efficientes.
Il a donc décidé de poursuivre l’établissement pour manquement à ses obligations de sécurité.

Manque de personnel

Pour leur part, les aides soignantes et les infirmières déplorent le manque de personnel.

Des aides-soignantes ont été interrogées par Europe 1 et pour elles c’est bien le manque de soignants qui explique ce fait tragique.

« En ce moment il règne une insécurité dans l’hôpital » déclare une infirmière.

Pour le personnel sans augmentation d’effectif ce type d’évènement peut-être amené à se reproduire.

Conséquence de la maladie d’Alzheimer

La directrice de l’établissement se défend en déclarant que « ce soir-là, l’intégralité des personnels prévus étaient présents ».

Elle ajoute que la patiente souffrait de troubles cognitifs mais qu’elle ne présentait pas de risques de fugue.
« Elle avait tendance à aller dans d’autres unités » mais « elle ne sortait pas du bâtiment » précise t-elle.

Donc rien ne laissait présumer qu’elle allait sortir. Et c’est tout le problème avec la maladie d’Alzheimer qui peut conduire à ce type de comportement, qui est imprévisible.

Partagez votre avis

Laissez un commentaire

Qui sont les Papy Boomers ?

Le site les papy-boomers est né de la volonté d’une jeune directrice de maison de retraite Alexandra Rossignol de lever les tabous sur les établissements accueillants les personnes âgées.

Son but est de partager des expériences vécues dans nos établissements au jour le jour.

Rejoignez-nous sur Facebook !

Suivez-nous sur Twitter !

© 2017 Nos Papy Boomers. Motorisé par WordPress. et rédigé par Alexandra Rossignol