ACTUALITES

Nouvelle approche du vieillissement : L’expérience danoise

1 commentaire 22 mai 2013

nouvelle approche du vieillissement

Au Danemark la manière d’appréhender le vieillissement est radicalement différente de celle de la France.

En effet, depuis le début des années 80, le Danemark a pris un tournant dans sa politique en privilégiant l’autonomie, le libre choix des personnes et la continuité des soins.

En pratique cela signifie que quel que soit le niveau de « fragilité » des personnes, on leur reconnaît le droit de prendre en main leur propre vie. L’avantage de cette politique est à la fois social et financier : plus longtemps les personnes restent actives, meilleure est leur qualité de vie et moins elles ont besoin de soins et de prise en charge.

La construction de maisons de retraite a donc laissé place à celle de logements alternatifs destinés à ceux qui ne peuvent plus rester chez eux mais n’ont pas forcément besoin de soins ou d’une présence constante.

Toujours en ce sens, une expérience a été lancée à Aalborg dans le nord du pays. Il s’agit de logements hyper connectés créés pour favoriser le maintien le plus longtemps possible de l’autonomie des personnes âgées. Le coût de l’opération pour 75 logements est de 19,5 millions d’euros.

Le Danemark présentera un logement témoin de ce type lors du Salon de la Santé et de l’autonomie qui aura lieu à Paris du 28 au 30 mai.

Ce logement type comprend une chambre, un salon, une salle de bain, une cuisine et un petit débarras, le tout sur 45m² environ. Il constitue l’une des unités d’habitations de la maison de retraite du futur…

Son originalité ? Il est équipé d’une batterie de solutions technologiques destinées à aider ses habitants à rester autonomes le plus longtemps possible. Des lève-personne et verticalisateurs mobiles ou sur rail sont installés pour faciliter les déplacements dans tout le logement. Les toilettes automatiques et la salle de bain au lavabo tournant sont conçus pour permettre aux habitants de s’en servir seuls aisément.

Des capteurs placés dans le sol du logement détectent les chutes des habitants, d’autres cachés dans le lit décèle une éventuelle humidité et préviennent automatiquement le personnel soignant. Une tablette numérique permet enfin aux résidents de communiquer avec leurs proches, de commander la lumière, le chauffage ou de réserver son repas au restaurant collectif… qui est d’ailleurs ouvert au public.

nouvelle approche du vieillissement

L’emploi des technologies du bien-être ou de l’assistance (« welfare technologies ») mises en œuvre dans la « maison de retraite » d’Aalborg illustrent cette volonté d’accroître l’autonomie des personnes via la qualité de vie et de réduire les besoins d’aide professionnelle.

Dans la ville d’Aarhus (pionnière dans ce domaine) le nombre de visites de professionnels pour aider des résidents à aller aux toilettes a diminué de 40% !

Pas surprenant que les municipalités danoises, en première ligne du financement de l’accueil des personnes âgées, investissent fortement dans les nouvelles technologies.

Les voisins européens du Danemark constatant que ce modèle fonctionne bien commencent à s’en inspirer. La France quand à elle a encore du retard à rattraper…

Source : Actu soins

Trackbacks/Pingbacks

  1. Vulgarisation: vers 2050 | Nos aînés dans l’œil de la gérontechnologie - 1 juin 2013

    […] Danemark s’est lancé dans les soins robotiques aux personnes âgées, une solution baptisée «technologie du bien-être». La Suisse, elle, mise sur les pharmacies, alors que 200 d’entre elles proposent désormais à […]

Partagez votre avis

Laissez un commentaire

Qui sont les Papy Boomers ?

Le site les papy-boomers est né de la volonté d’une jeune directrice de maison de retraite Alexandra Rossignol de lever les tabous sur les établissements accueillants les personnes âgées.

Son but est de partager des expériences vécues dans nos établissements au jour le jour.

Rejoignez-nous sur Facebook !

Suivez-nous sur Twitter !

© 2017 Nos Papy Boomers. Motorisé par WordPress. et rédigé par Alexandra Rossignol