ACTUALITES

La télémédecine en EHPAD

0 commentaire 29 août 2014

Les multiples pathologies du grand âge, le vieillissement de la population, la désertification médicale sont des raisons qui amènent les maisons de retraite à avoir recours à la télémédecine.

Le décret de télémédecine du 19/10/10 a permis de mettre en place cet acte médical pour des télé expertises, téléconsultations organisées avec l’installation de plateforme de télémédecine répondant aux exigences techniques du Décret.

En Ehpad la télémédecine permet une prise en charge complémentaire à celle du médecin traitant et de l’équipe soignante, dans l’intérêt du résident sur son lieu de vie.

1- La télémédecine : Pourquoi ?

Le temps des médecins traitants est compté, et lorsqu’ils sont appelés par les infirmières des ehpad afin de venir diagnostiquer le symptôme d’un patient, leur réponse est souvent binaire :
– « Je ne peux pas venir. Aux vues des symptômes décrits, envoyez la personne aux urgences à l’hôpital ».
– « Je vais passer après ma consultation et mes visitées programmées ». Et là sa venue n’est donc pas immédiate.

Dans un même temps, les infirmières (IDE) sont surchargées de travail, elles doivent alerter le médecin traitant, et selon son avis, organiser le transfert (contact du service d’urgence, contact de l’ambulance, préparation du dossier médical de transmission).

Et pendant ce temps-là le résident est paniqué d’aller aux urgences, et une fois sur place il risque d’attendre des heures sur un brancard.
C’est pourquoi la télémédecine a été inventée !

2- La télémédecine : Comment ?

La télémédecine découle d’un travail d’équipe entre l’IDE de l’Ehpad, le médecin traitant et le spécialiste.
En effet, prenons l’exemple d’un cardiologue qui effectue sa consultation par télémédecine :
L’IDE fait l’électrocardiogramme au résident et constitue le dossier médical de télémédecine.
Le cardiologue établi son diagnostic à distance.
Le médecin traitant fera une prescription si nécessaire en suivant les conseils du cardiologue.

Bénéfices : Le patient ne s’est pas déplacé, donc pas besoin de payer une ambulance, ni d’engorger inutilement les urgences. Cela permet un circuit court de prise en charge.

Ce circuit peut être envisagé pour les différents types de spécialistes : dermatologues, gériatres, …

3- La télémédecine : Quand ?

La télémédecine est utile pour les résidents dépendants, poly pathologiques et qui sont difficilement déplaçables soit 70 % des résidents en Ehpad.
Les besoins prioritaires ont vite été identifiés : avoir l’avis d’un cardiologue pour des symptômes de douleur, chute et contrôler si nécessaire le rythme cardiaque du résident. Les réévaluations thérapeutiques, interactions médicamenteuses, suivi d’une plaie, …

4- Les freins à son développement

Cet acte médical de télémédecine n’est pas reconnu, ni rémunéré. Il faudrait que cet acte soit reconnu afin que les Ehpad qui le souhaitent puissent avoir accès à la télémédecine.
Les médecins spécialistes sont convaincus de l’intérêt de cet acte médical pour la personne âgée dépendante.

Partagez votre avis

Laissez un commentaire

Qui sont les Papy Boomers ?

Le site les papy-boomers est né de la volonté d’une jeune directrice de maison de retraite Alexandra Rossignol de lever les tabous sur les établissements accueillants les personnes âgées.

Son but est de partager des expériences vécues dans nos établissements au jour le jour.

Rejoignez-nous sur Facebook !

Suivez-nous sur Twitter !

© 2017 Nos Papy Boomers. Motorisé par WordPress. et rédigé par Alexandra Rossignol